Volet "milieu naturel" de l'étude d'impact

 

Les expertises naturalistes sont encadrées par le bureau d’études ABIES et réalisées par :

  • Cera Environnement pour la flore, les habitats et la faune terrestre ;

  • Exen pour la faune volante (oiseaux et chauves-souris).

Les expertises faune-flore-habitat se dérouleront en quatre étapes :

  • Analyse bibliographique et enquête auprès des personnes ressources (institutions, associations locales…)

  • analyse de l’état initial (par des observations in situ) et bio-évaluation des enjeux du site ;

  • mise en évidence des impacts éventuels du projet sur l’environnement ;

  • élaboration de mesures de suppression, réduction, précaution et le cas échéant de compensation visant à minimiser les impacts et à apporter une plus-value environnementale au projet.

Ces expertises ont débuté en mars 2014 et se déroulent sur un cycle annuel complet.

 

Analyse des enjeux floristiques


L’analyse des enjeux floristiques est réalisée par Cera Environnement.


Les enjeux de l’éolien sur la flore concernent une possible destruction des habitats sensibles ou des stations d’espèces patrimoniales, principalement lors des phases de travaux.


Une prospection systématique des habitats naturels présents au sein de l’aire d’implantation possible a été réalisée lors de plusieurs journées (au printemps et en été) sur le terrain. Ces relevés de terrain permettent de recenser d’éventuelles stations d’espèces à enjeux et d’identifier les habitats naturels (et vérifier s’il s’agit ou non d’habitats d’intérêt communautaire).

 

Analyse des enjeux avifaunistiques

 

L’expertise sur les oiseaux est menée par Exen.


Plusieurs visites sur site permettent de caractériser les enjeux potentiels du site vis-à-vis des populations d’oiseaux. Les sept principaux thèmes abordés sont les suivants :

  • suivi des migrations de printemps sur l’ensemble des espèces ;

  • suivi des migrations d’automne sur l’ensemble des espèces ;

  • analyse de l’utilisation du site par les rapaces diurnes pendant leur phase de reproduction ;

  • recherche méthodique des nids de rapaces sur le site ;

  • suivi des nicheurs nocturnes ;

  • suivi des autres nicheurs diurnes (passereaux et assimilés) ;

  • suivi de la période hivernale (avec une attention particulière portée sur les populations de milans royaux et de busards).

 

Analyse des enjeux chiroptérologiques

 

L’expertise sur les populations de chauves-souris est également menée par Exen.


La méthodologie proposée par Exen est conforme aux prescriptions en vigueur et notamment celles issues de la concertation de la Société Française d’Etude et de Protection des Mammifères SFEPM et du Syndicat des Energies Renouvelables/France Energie Eolienne SER-FEE et de l’actualisation du Guide de l’étude d’impact de 2010.


Exen propose la méthodologie suivante, basée sur des sorties terrain, pour caractériser les enjeux du site :

  • des visites nocturnes pour suivre les transits de printemps ;

  • des visites nocturnes pour suivre les transits d’automne ;

  • des visites nocturnes pour suivre l’activité des espèces (au sol) et en période estivale ;

  • des visites pour la recherche de gîtes de parturition (= mise bas) ;

  • des visites pour la recherche de gîtes de swarming (= zones de regroupements de chauves-souris).

De plus des points d’enregistrement de l’activité des chauves-souris en hauteur permettent de suivre en continue l’activité des chauves-souris sur le site.

 

Analyse de la faune terrestre

 

L’analyse de la faune terrestre est réalisée par Cera Environnement.


Les enjeux vis-à-vis de la faune terrestre concernent principalement la possible destruction d’individus ou d’habitat, essentiellement pendant la phase de travaux.


Les taxons analysés seront les suivants : reptiles, amphibiens, insectes et  mammifères non volants.
L’étude de la faune terrestre se fera aux périodes propices à chacun des groupes (au printemps pour les amphibiens et en été pour les autres groupes de faune) lors de sorties de jour et de nuit sur le terrain.

 

Evaluation des incidences Natura 2000

 

Conformément aux articles 6.3 et 6.4 de la directive « Habitats » (92/43/CEE) et à l’article L414 .4 du Code de l’Environnement, la proximité de site Natura 2000 doit faire l’objet d’une évaluation d’incidences accompagnant la demande de permis de construire.
Cette évaluation des incidences est réalisée par Exen.

 

La carte suivante présente les zonages naturels d’intérêt autour du site.